Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Ne manquez pas nos dernières parutions!

  The Autobiography of mee too, I (réimpression)

Bouzard

 

centripete_autobio1.png

 

******************

 

Course de Bagnole

Léon Maret

 

Couv Course web

 

******************

 

Capitaine Capital

Lindingre

 

Capitaine couv web

 

******************

 

Rayon Frais

Collectif

 

Rayon Frais couv web-copie-2

******************


Trésors de l'INRS

Cizo & Felder

 

INRS couv web

 

******************

 

Le Goût du Paradis

Nine Antico

 

Goût Paradis couv web

 

******************

 

Costume Cravate

Guillaumit

 

Costume couv web

 

COSMOS VOLUME II: GABRIEL HERNANDEZ

 

du 18 au 22 septembre 2012

Arteppes, place des Rhododendrons

à Annecy

vernissage le 19 septembre à partir de 18h30


"Gabriel Hernandez travaille à partir de l'imagerie populaire pour produire une oeuvre existentialiste, en quête des mythes et cauchemars de l'enfance. Il est l'auteur de Souliers Rouges, Petits Pois, Etc." un album de bande-dessinée (Les Requins Marteaux-2010). A l'occasion de l'invitation du "Festival des empreintes sonores", il décline son approche du dérisoire dans une installation inspirée par l'envoi de la sonde Voyager 2 en 1977, ambassadrice de l'humanité pour l'univers."

Alain Basso

COSMOS-VOLUMEII

 

*******************

 

TRIPLE ASS: QUENTIN FAUCOMPRE

 

du 6 septembre au 1er octobre

la Black Factory, 17 rue Léon Blum

à Nantes

 

INAUGURATION DE LA BLACK FACTORY ET VERNISSAGE DE L'EXPOSITION TRIPLE ASS DE QUENTIN FAUCOMPRÉ

 

 

  *******************

 

NATURE SUCKS: WINSHLUSS

 

du 5 octobre au 8 décembre 2012

espace culturel François Mitterand

à Périgueux

vernissage le jeudi 4 octobre à 18h30

dévernissage le samedi 8 décembre à partir de 16h

 

"À l’Espace culturel François Mitterrand, Winshluss donne à voir pour la première fois un ensemble quasi rétrospectif de sa production artistique, révélant son imagination prolifique et ses pratiques multiples, par un choix d’oeuvres exceptionnel, aussi panaché et pétulant que représentatif de sa démarche, qui fait de lui l’incarnation de l'artiste investigateur, guidé par sa curiosité des matériaux, des formes et des styles."

 

winshluss.jpg

 

 

 


11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 16:01



EXPOSITION
Du vendredi 6 mars au dimanche 3 mai 2009
Du mardi au samedi de 13h à 20h, le dimanche de 15h à 19h / Entrée libre
   
 

Cette saison 2008-2009 au Lieu Unique est une spéciale dédicace aux Requins Marteaux !
Que ce soit dans le cadre du festival Chantier d’artistes (Quentin Faucompré, Danny Steve), à travers l’exposition « La Grande Décomposition » du Gentil Garçon, qui a réalisé son catalogue d’exposition avec Morgan Navarro, ou encore leur propre exposition  IL ETAIT UNE FOIS L’HUILE, Les Requins Marteaux, on les défend, on les soutient, on les lit, on les invite…
Bref, on les aime !


Et ça n’est pas nouveau ! Ils sont venus au lieu unique à plusieurs reprises :
projection du film Monsieur Ferraille, accueil du supermarché Ferraille lors du festival Le Livre et l’Art, ouverture du décapant festival IDEAL (projection du film « entre 4 planches »), et encore à travers les RDV-BD, rendez-vous trimestriels, avec différents auteurs édités bien souvent chez eux (Philippe Squarzoni…).


Les Requins Marteaux sévissent dans le domaine de la bande dessinée depuis 1991. Maison d’édition, collectif d’artistes, boîte de production, marchands de vin… Les Requins Marteaux sont un peu tout cela à la fois.
Le moins que l’on puisse dire de leur travail, c’est qu’ils expérimentent, tant sur le plan des contenus (politique, humour, aventure, autobiographie…), que sur le plan de la forme, publiant ainsi des livres aux formats aussi cocasses qu’inclassables.
Parmi les auteurs révélés dans leurs multiples publications, citons entre autres : Bouzard, Squarzoni, Guerse, Pichelin, Morvandiau, Blex Bolex, Danny Steve, Katou, Bertoyas, Mathieu Sapin, Moolinex, Winshluss, Cizo, Felder..
Mais le fer de lance des Requins Marteaux est sans conteste le journal Ferraille illustré, en 1996. Plus qu’un magazine, c’est un concept qu’ils déclinent sur tous les supports : le cinéma, le théâtre, la musique, les tee-shirts… et même l’art contemporain !
Si Ferraille illustré a été l’organe de presse réunissant les principales tendances et les nouvelles esthétiques de la BD d’aujourd’hui, l’exposition présentée au Lieu Unique en est la continuité logique. Les Requins Marteaux sont nombreux au sein de leur petite entreprise à géométrie variable : des auteurs, éditeurs, musiciens, vidéastes… parfois tout cela à la fois. Ce sont donc des artistes, qui se remuent, montent des festivals, des expositions, éditent des livres, font des films…
Ce sont des artistes engagés. Ils travaillent à l’envi, aux projets et s’en donnent les moyens…
Ils s’emparent de tous les médiums, se mêlent à toutes sortes d’institutions, bref, tous les moyens sont bons et ils ont bien raison, car ils font ! et faire, c’est bien ! c’est peut-être même ce qu’il y a de mieux !
Les voilà donc pour quelque temps, à Nantes, dans la cour du Lieu Unique, où ils créent in situ IL ÉTAIT UNE FOIS L’HUILE sur 1200m2.

Sur une invitation de Patricia Buck.


IL ÉTAIT UNE FOIS L’HUILE


Après une âpre compétition entre Londres, Shanghai, Rome et Narbonne, c’est finalement la candidature de la ville de Nantes qui a été retenue pour accueillir l’exposition IL ÉTAIT UNE FOIS L’HUILE.
À cette occasion, la Fondation Meroll en partenariat avec le Lieu Unique ouvre ses portes au grand public et pour la première fois en Europe la fabuleuse collection du célèbre homme d’affaires, Edouard Michel Meroll, sera accessible à tous.
 
Édouard Michel Meroll fit fortune dans les années 70 grâce à la fameuse huile Meroll friture et moteur. Il n’a cessé depuis de consolider sa place de leader mondial. Il serait hypocrite de nier, qu’en premier lieu, les crédits d’impôts et abattements fiscaux ont largement contribué au développement de la collection privée d’Edouard Michel Meroll.
 
Mais avec le temps, le magnat de l’huile a développé un goût certain pour les belles choses et finira par devenir l’amoureux des arts que l’on sait aujourd’hui. D'ailleurs, la communauté culturelle et artistique ne s’y est pas trompée : Peintres, sculpteurs, architectes, danseuses, chanteurs, écrivains, tous ont rêvé d’approcher Edouard Michel Meroll afin de lui soumettre leur projet.
 
Cette exposition, par la diversité des œuvres sélectionnées régale tous vos sens. Elle vous permet également de faire connaissance avec l’univers d’Edouard Michel Meroll et de vous familiariser avec ses méthodes et sa philosophie, dans une ambiance ludique et décontractée.
 
La meilleure des huiles friture et moteur, c’est l’huile Meroll, nous le savons tous. Ce que nous savons moins, c’est qu’à la tête de cet empire industriel un cœur bat. C’est celui d’Edouard Michel Meroll, un homme simple qui a décidé de partager avec vous ce qu’il possède de plus cher au monde : L’amour du travail bien fait.
 
Production : le lieu unique et le festival international de la bande dessinée d’Angoulême.

 
   

Partager cet article

Repost 0
Published by association les Requins Marteaux - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

michael conan 09/03/2009 22:05

vas VOIR mon blog une video de moi
explique ma demarche humaine
peut tu demander a tous de la regarder afin de comprendre

mon blog

http://michaelconan.over-blog.com/