L'oeuil privé BlexbolexTard dans la nuit, le «drooo-drooo» retentissant d’un téléphone tire brutalement un privé anonyme des affres d’un sommeil agité et peuplé de rêves dangereusement prémonitoires... Iago Van Güllick, puissant magnat de l’industrie rongé par le cancer, le charge alors d’une enquête à priori fort anodine : retrouver la trace d’une mystérieuse laborantine soupçonnée d’espionnage industriel... Mais les indices sont ténus et les minces pistes qui s’offrent au détective sont comme autant de cul-de-sac qui ont le don de titiller encore un peu plus sa légendaire pugnacité de privé de seconde classe. Un feutre négligemment vissé au sommet de son crâne, il promène sa dégaine à la Humphrey Bogart dans le lacis inextricable de cette enquête décidemment bien étrange.

A la manière d’un vieux tabloïd parcheminé au graphisme délicieusement rétro, Blexbolex passe en revue, avec une jubilation évidente, tous les codes graphiques et narratifs du polar hollywoodien des années 40-50! Outre l’ombre poisseuse d’un Vernom Sullivan des meilleurs jours, on y croise, pêle-mêle, tous ces personnages salement cabossés qui font le sel de la littérature et du cinéma policier : privé flegmatique, flics ripoux, gangster dur à cuire ou autre vamp vénéneuse dont la beauté incendiaire ne suffit plus à dissimuler les effroyables secrets dont elle est détentrice... Savant mélange de polar et de science-fiction, "L'OEIL PRIVÉ" clame haut et fort l'immense talent de cet auteur dont les nombreuses parutions, chez Cornélius, au Dernier Cri ou encore Le 9ème Monde, sont demeurées jusqu'à lors bien trop confidentielles...

> Collection Inox / 19 x 26cm / Album cartonné / 64 pages couleur / ISBN : 2-84961-054-2 / 18€ réédition

 

Foncez chez votre libraire le plus proche ou acheter le ici