Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Ne manquez pas nos dernières parutions!

  The Autobiography of mee too, I (réimpression)

Bouzard

 

centripete_autobio1.png

 

******************

 

Course de Bagnole

Léon Maret

 

Couv Course web

 

******************

 

Capitaine Capital

Lindingre

 

Capitaine couv web

 

******************

 

Rayon Frais

Collectif

 

Rayon Frais couv web-copie-2

******************


Trésors de l'INRS

Cizo & Felder

 

INRS couv web

 

******************

 

Le Goût du Paradis

Nine Antico

 

Goût Paradis couv web

 

******************

 

Costume Cravate

Guillaumit

 

Costume couv web

 

COSMOS VOLUME II: GABRIEL HERNANDEZ

 

du 18 au 22 septembre 2012

Arteppes, place des Rhododendrons

à Annecy

vernissage le 19 septembre à partir de 18h30


"Gabriel Hernandez travaille à partir de l'imagerie populaire pour produire une oeuvre existentialiste, en quête des mythes et cauchemars de l'enfance. Il est l'auteur de Souliers Rouges, Petits Pois, Etc." un album de bande-dessinée (Les Requins Marteaux-2010). A l'occasion de l'invitation du "Festival des empreintes sonores", il décline son approche du dérisoire dans une installation inspirée par l'envoi de la sonde Voyager 2 en 1977, ambassadrice de l'humanité pour l'univers."

Alain Basso

COSMOS-VOLUMEII

 

*******************

 

TRIPLE ASS: QUENTIN FAUCOMPRE

 

du 6 septembre au 1er octobre

la Black Factory, 17 rue Léon Blum

à Nantes

 

INAUGURATION DE LA BLACK FACTORY ET VERNISSAGE DE L'EXPOSITION TRIPLE ASS DE QUENTIN FAUCOMPRÉ

 

 

  *******************

 

NATURE SUCKS: WINSHLUSS

 

du 5 octobre au 8 décembre 2012

espace culturel François Mitterand

à Périgueux

vernissage le jeudi 4 octobre à 18h30

dévernissage le samedi 8 décembre à partir de 16h

 

"À l’Espace culturel François Mitterrand, Winshluss donne à voir pour la première fois un ensemble quasi rétrospectif de sa production artistique, révélant son imagination prolifique et ses pratiques multiples, par un choix d’oeuvres exceptionnel, aussi panaché et pétulant que représentatif de sa démarche, qui fait de lui l’incarnation de l'artiste investigateur, guidé par sa curiosité des matériaux, des formes et des styles."

 

winshluss.jpg

 

 

 


3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 14:11

LES MOTS DE LOUISE
de Philippe Squarzoni & Alexandre Watson
••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

undefinedLouise est une femme d’une cinquantaine d’années qui vit dans une institution pour adultes handicapés mentaux. Son mutisme et son apathie plongent l’équipe éducative dans le plus grand désarroi. Rien ne semble pouvoir la tirer de ce terrible silence. La déficience n’est pas en cause, Louise est en capacité de parler. Auparavant elle entretenait des liens avec le monde extérieur. Elle pouvait être gaie, volubile. Mais une ombre se pose parfois sur Louise et l’envahit tout entière. Elle est alors comme emmurée de l’intérieur. Un éducateur tente d’aider Louise à se défaire de cette ombre. Pour qu’enfin celle-ci puisse reprendre possession de sa parole et de son corps. Mais cette nuit dans laquelle Louise est plongée, ne va-t-elle pas l’envahir lui, à son tour ?

> Coll. Rétine / 20x20cm / 40 pages couleur /
couverture à rabats / ISBN : 978-2-84961-066-4 / 9 €
> Acheter le livre
planche1.jpgplanche-2.jpg
Repost 0
Published by association les Requins Marteaux - dans Collection Rétine
commenter cet article
15 septembre 2006 5 15 /09 /septembre /2006 17:25
 
CRASH-TEXT

de G. Ponchard et P. Squarzoni
•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
Tard dans la nuit, au coeur d'une cité HLM d'une banlieue quelconque, une jeune femme vient de commettre l'irréparable. Excédée par les pleurs incessants de son enfant, elle va le jeter par la fenêtre. C'est dans les instants qui suivent ce geste impensable que débute Crash-Text.

Grégory Ponchard s'est librement inspiré d'un article paru il y a quelques années de cela dans le quotidien Libération pour tisser ce récit de la folie et de la détresse d'une mère acculée par la vie... Victime de la misère sociale et affective mais coupable à jamais de ce crime impardonnable qu'est l'infanticide. A l'instar du personnage principal de "La Douce" de Dostoïevski, la jeune femme entame alors un long monologue, véritable dialogue imaginaire avec son enfant mort. Derniers instants de "calme" avant le déchaînement de la machine policière et médiatique, elle subit, impuissante et confuse, cette irrépressible montée d'angoisse et de culpabilité, hésitant entre justifications, explications, délires et refoulements.

La mise en scène éclatée et le graphisme acéré de Philippe Squarzoni colle au plus près de cette montée d'angoisse qui, au fil des pages, confine un peu plus à l'hystérie. Sous la plume de Grégory Ponchard, la fiction devient un puissant outil d'investigation psychologique qui donne corps aux choses les plus folles et irrationnelles... Une implacable machine à explorer et décrypter les recoins les plus obscurs des  sociétés modernes et de l'âme humaine.

Couverture souple / 44 pages Noir & Blanc / ISBN : 2-84961-029-1 / 7€
> Acheter le livre
La bio de Philippe Squarzoni

Des mêmes auteurs  chez les Requins Marteaux :

G. Ponchard & P. Squarzoni
Drancy - Berlin - Oswiecim

P. Squarzoni
Garduno, en temps de paix
Zapata, en temps de guerre
Torture blanche
Les Mots de Louise
DOL

Repost 0
Published by association les Requins Marteaux - dans Collection Rétine
commenter cet article
15 septembre 2006 5 15 /09 /septembre /2006 17:12
 
DRANCY - BERLIN - OSWIECIM

de G. Ponchard et P. Squarzoni
•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Au début des années 90, Grégory Ponchard qui se trouvait à Berlin, est parti ensuite pour Munich avant de se rendre au camp de concentration de Dachau non loin de là. Quinze ans plus tard il se rend à Drancy, puis Auschwitz (Oswiecim) dans l'optique de cet album que dessinera Philippe Squarzoni. Aucun membre de la famille de Grégory Ponchard n'a été déporté. Pourtant ce thème l'a toujours interrogé. Il y a là quelque chose à comprendre. Nous appartenons peut-être à la dernière génération pour laquelle les événements de la Deuxième Guerre mondiale rencontrent encore un écho. Pour les plus jeunes la distance est trop grande et cette période semble appartenir aux livres d'histoire. Mais que peut-on encore comprendre de ce qui s'est passé ? Comment l'appréhender au mieux ? A travers les images, les documents d'époque, les témoignages ou les fictions, en se rendant sur place visiter les vestiges qu'il en reste, Grégory Ponchard accomplit une sorte de trajet de mémoire, questionne les traces et les silences.  Combinant l'écriture d'impressions anciennes à d'autres plus immédiates, il raconte les doutes, les questions. Les rencontres, qui oscillent entre la volonté d'occulter ce passé et le désir de le préserver. Et les émotions qui ne surgissent pas, là où on les attendait.

Primo Levi disait que tout témoignage de la Shoah comporte une lacune. Seuls témoignent les survivants. Auxquels manque le témoignage ultime, celui de la mort. C'est cette tentative de compréhension, forcément incomplète, que raconte "Drancy - Berlin - Oswiecim".

> Collection Rétine / Couverture souple / 36 pages Noir & Blanc / ISBN : 2-84961-023-2 / 7€
> Acheter le livre

> La bio de Philippe Squarzoni

> Des mêmes auteurs chez les Requins Marteaux :
G. Ponchard & P. Squarzoni : 
Crash-text

> De P. Squarzoni :
Garduno, en temps de paix
Zapata, en temps de guerre
Torture blanche
Les Mots de Louise
DOL


Repost 0
Published by association les Requins Marteaux - dans Collection Rétine
commenter cet article